Retour Découvrir davantage de Shimano

Écrit et photographié par Daniel Hughes pour Cols de légende

Quelques chiffres :

 

Distance 13.2 km

Ascension 1 104 m

Dénivelé moyen 7,9%

Dénivelé max 14%

 

Cette montée n’a pas besoin d’être présentée, l’Alpe d’Huez est une légende incontournable du Tour de France.

 

La montée cycliste la plus « googelisée » sur la planète, attire chaque jour en été plus de 1.000 cyclistes qui tentent de se frayer un chemin jusqu’au sommet. L’Alpe d’Huez est située dans le sud-est des Alpes Françaises, depuis Bourg-d’Oisans jusqu’à la station de ski.

 

L’ascension se caractérise par 21 épingles qui, de manière inhabituelle, se comptent vers le bas faisant de chaque montée une remarquable prouesse de douleur et de gloire. Il s’agit d’une montée de 13,2 km, d’une ascencion de 1104 m avec une pente moyenne de 7,9% et une pente maximale de 14%.

 

L’Alpe d’Huez offre un départ raide, avec cinq virages à des pentes à plus de 10%. Le premier virage monte de 60 m et les quatre suivants de 230 m (sur un total de 1 104 m). Ça s’annonce épique !

Cependant, la montée n’est pas la plus difficile ni la plus jolie des Alpes Françaises. Seulement, les nombreux lacets facilitent l’observation de la course par les spectateurs. De plus, c’est souvent la dernière étape des arrivées dans les Alpes. Cette montée peut à elle seule définir l’arrivée du Tour, ce qui rend l’étape de l’Alpe d’Huez trépidante avec des coureurs qui donnent le meilleur d’eux-mêmes.

Les fans du monde entier se rassemblent sur cette montagne et cette histoire est gravée dans les différents virages. Le virage numéro sept est plus communément connu sous le nom de « Dutch Corner », où les coureurs du Tour sont accueillis comme nulle part ailleurs. Si vous avez déjà regardé le Tour, vous pouvez presque encore entendre la foule. À ce moment, vos jambes ressentent le cri, avec encore 10 km à parcourir.

L’Alpe d’Huez n’accueille pas seulement le Dutch Corner, mais elle est considérée comme la "montagne hollandaise" car l’étape a été remportée par huit coureurs néerlandais sur les 14 premières arrivées du Tour.

Ne vous laissez pas avoir par les portions de plat lors de l’ascension, vous ne devez pas vous laisser tenter de baisser le rythme. Car de nombreuses montées vous attendent encore ! Tout en montant et en passant devant le joli village d’Huez, c’est à travers la quatrième et cinquième courbe que le paysage commence à changer, avec des prairies alpines vertes et des cloches de vache qui sonnent dans toute la vallée. La ligne d’arrivée est presque en vue, mais la douleur commence tout juste à s’installer.

Les derniers virages qui vous amènent à faire face à l’arrivée sont totalement différents. L’effort est réel sur ces longues routes avec le vent dans le visage. Passez le panneau Pantani au deuxième virage, là où le célèbre grimpeur italien a un jour lancé une attaque cinglante, puis vous grimperez une pente avec un dénivelé de plus de 10% avant de donner les derniers coups de pédale vers la ligne d’arrivée.

Le temps le plus rapide ? Alberto Contador détient le record de l’ascension la plus rapide, en seulement 37 minutes et 30 secondes lors du Critérium du Dauphiné de 2010. Époustouflant.

Pour lire et voir d’autres ascensions emblématiques du monde entier, rendez-vous sur le site: www.epiccols.com

Related Stories